Cie Nicolas Turicchia – Circondanse II

Dans le cadre de leur résidence 2018 au TLH – Sierre baptisée Circondanse I, l’anthropologue Mélanie Hugon-Duc et le chorégraphe Nicolas Turicchia ont tracé sur une carte de la Ville de Sierre un cercle d’un kilomètre de rayon, soit 3,14 kilomètres.

Ensemble, ils ont marché en suivant le tracé de ce cercle, en essayant de respecter scrupuleusement les indications GPS. Ils ont dû sortir des routes et des chemins balisés, enjamber des clôtures, traverser des rails de chemins de fer, escalader des talus, entrer dans des îlots de végétation  indéfinie, sauter des parapets, traverser des ruisseaux, pénétrer des propriétés privées. Très rapidement, l’itinéraire les a confrontés à deux émotions : la peur de la transgression des règles de la propriété privée, de la loi, clairement indiquées par des panneaux et la joie enfantine d’emprunter les chemins de traverse.

C’est sur cette opposition, grâce à ce chemin que Circondanse II est né comme une chorégraphie participative autour du TLH – Sierre, le long des rails des trains de marchandise, sur le parking, dans le jardin côté ville, à l’arrière vers le Rhône. Différentes stations, autour du TLH – Sierre, sont pensées et proposées comme des échos à leur parcours initial.

Circondanse II est une invitation à expérimenter physiquement les choix que la vie nous demande de faire en permanence ; transgresser l’interdit; découvrir d’autres réalités ; sortir du familier; rire de la situation ; chercher des passages, se glisser, se faufiler pour finalement, se sentir ému et transformé de l’avoir fait.

Site de la Compagnie Nicolas Turicchia

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *